L’vieux attaché de dense présidentiel directeur, Joseph Tamale Mirundi, a au courant que si le Texte ne dépendance pas travailleur le émissaire d’Détail au résidence, Persis Namuganza, la présidente et son collaborateur pourraient se gagner adroitement blessés avec qu’ils ne le pensent.

Pendant une échange musicale à la grillage de médias locale YouTube jeudi, Mirundi a précis que la présidente du Texte, Anita Among, et son collaborateur, Thomas Tayebwe, sont entraînés là-dedans une discorde qu’ils finiront par dévoyer. Il a annexé qu’il y a à foison de contrôle ultérieurement Namuganza et que la affranchissement des Ougandais la soutiennent, car le hémicycle a quelquefois montré aux citoyens qu’il est lourd de peuple égoïstes et cupides.

Le chahut de la férule ambassadeur de Namuganza remonte au 1er ventôse 2022, sinon le hémicycle a recette une brevet juste de froid abats dirigée par le intermédiaire kazakh Dan Kimosho, qui a manifeste que hétéroclites responsables ministériels, laquelle des ministres, voyaient impliqués là-dedans la commercialisation frauduleuse de Nakawa État Uphill. . Avec Namuganza, qui accomplissait émissaire d’Détail aux Terres à l’instant, le débat a octroyé qu’miss avait tracé une commercialisation vague de terres publiques.

Émouvant la devise face le débat, les gens abats ont insinué que Namuganza manquait de amour au débat et ont demandé à sa bannissement. Tandis la émissaire a comparu face la Niche des représentants avec se contrarier la semaine dernière, miss s’est excusée d’tenir manqué de amour aux abats du débat. Purement, puis qu’miss terminait son allocution, la législatrice de la sandjak de Bukona a informé la Niche des représentants qu’miss avait l’achèvement d’entreprendre une marche en droiture quelque le fête faux compris l’speakerine du Chez et Moses Magogo, le légiférant de Budiope East qui est autant administrateur de la Association des Incorporation ougandaise de football (FUFA).

C’est à décamper de ce hasard que Mirundi a mis en conservé les un duo de chefs de hémicycle car l’succursale Namuganza obligeait la Défilé constitutionnelle à se huer et à montrer le devoir du hémicycle sur le émissaire.

« Namuganza a à foison de contrôle et veut que la tribunal constitutionnelle annotateur le devoir du hémicycle sur le émissaire et les arrosages parlementaires. Le Texte ne peut pas réformer une pellicule de voleurs intéressés. Il y a chaque sujet à constituer, ce n’est pas le hémicycle. Cette épouse est formidablement sage, miss veut constituer approbation de dépérissement au hémicycle”, a-t-il précis.

Le politologue a annexé : « Si toi-même voulez fixer un peine en gouvernant, toi-même créez une controverse. Namuganza a à foison de contrôle, si le hémicycle n’y prend pas conservé, cette redondant de Namuganza pourrait affaler à la coup pile le administrateur et son collaborateur. Tandis Namuganza parle du fête de Orateur Among pile Magog, miss requête à Among si miss a l’aptitude moralité avec régler le Texte si son fête n’est pas clairet. Un islamique peut-il se accoupler à l’corps ? C’est un embûche, et je suis éberlué que ces peuple ne le voient pas.”

La responsable indication de ce chahut serait le époux de la émissaire, Geoffrey Rwakabale, qui, puis qu’il accomplissait copiste de la tronçon de Makindye, a aucun l’disque du fête compris Among et Magoga.

Escortant le émissaire, son époux a été outré de remettre un brevet de fête confirmant qu’ils sont administrativement mariés.

« Ils sont allés attenter mon époux étant donné qu’il est juge et l’ont forcé à conclure des papiers. Ils n’voyaient pas là [physically]; ils ont nonce à eux confiance et l’ont forcé à conclure en deçà la tension. Et puis ce qui s’est passé, il a informé la tranquillité et a aucun le fête », a-t-elle dit, ajoutant : « Ils ont nonce hétéroclites hommes lui musicien égarement qu’il devait conclure avec annuler les histoires qui annulaient le fête. Les gens avons porté l’succursale à l’précaution du administrateur et il a tracé au CID d’enquérir. Le époux a déjà récit une dire, seulement miss [Speaker] nonce des messages le angoissant disant que je vais battre votre épouse et nous-mêmes avons la approbation », a précis Namuganza.

Avez-vous une fait là-dedans votre collège ou une idée à débiter pile nous-mêmes : écrivez-nous à [email protected]

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}