Le encrier à la Caparaçon, Ben Wallace, a informé la Juridiction des représentants de la circonstance en Ukraine.

Wallace a droit à la Juridiction des représentants qu’il craignait que Poutine ne sinon “interminablement entrepris dans lequel une empiétement” qui pourrait prendre à une accès humain “non simplement à cause les Ukrainiens, malheureusement à cause les Russes”.

Le médiateur a droit aux députés que le Domaine-Uni “ne faisait pas que babiller, malheureusement agissait” et qu’il vivait “radieux des efforts déployés par les dirigeants occidentaux”.