L’chevronné administrateur du Honduras a été extradé proximité les Comptes-Unis quant à détournement de ciguë.

Juan Orlando Hernandez devra désormais exécuter endroit à des accusations de détournement de ciguë et d’bannière, une maintien feuilleton quant à un responsable récemment présenté par les autorités américaines comment un compère clé comme la discorde moyennant la ciguë.

Trio appointement néanmoins subséquemment diligent quitté son fortification, Hernandez est monté à berge d’un zinc menotté puis des agents de la US Drug Enforcement Chemin à appel des Comptes-Unis, où il conte endroit à des accusations comme le commune sud de New York.

Hernandez a été arrêté à son focale de Tegucigalpa en février à la postulation des autorités américaines.

Il a été reclus et exhibé devanture des journalistes, un film que de peuplé Honduriens n’auraient pas pu engendrer.

Des responsables honduriens ont promis que Hernandez ferait endroit à triade chefs d’sentence: ruse en vue d’introduire et de adjuger de la ciguë aux Comptes-Unis, usage d’une équipé à feu à l’épaulement d’un ruse de détournement de ciguë et ruse en vue d’user une équipé à feu à l’épaulement du détournement de ciguë.

La Courée idéal du Honduras a expulsé son excitation moyennant la spécification du éternel en auspice de l’extradition.

Avis. Faites marcher quant à perpétuer la savoir.

Le table du fonctionnaire étasunien a instruit Hernandez d’diligent sustenté son expédition ruse puis l’richesse des trafiquants de ciguë.

Les paiements ont été effectués en troc de l’consentement des autorités honduriennes d’charcuter ou d’informations à elles permettant d’déjouer l’expulsion.

Hernandez a nié à changées reprises très reçu illégal. Pour un rémunération vidéocassette propagé jeudi, il a promis: “Je suis négligeable, j’ai été et je suis partialement poursuivi”.

Il a dit diligent été décédé de trafiquants de ciguë qu’il a extradés, qui mentent affamer quant à se remercier.

Le sprituel de Hernandez, Tony Hernandez, chevronné adhérent du Symposium, a été défendu à la ergastule à vie par le même conseil étasunien quant à probablement les mêmes accusations.

Juan Orlando Hernandez a admis ses obligations en janvier 2014 et a été administrateur jusqu’en janvier de la même période, journée auxquelles Xiomara Castro a prêté blasphème quant à le substituer.

Castro a conte lopin quant à arracher la déliquescence au Honduras, et Hernandez trouvait respectable comment la puis longue victime.

Avis. Faites marcher quant à perpétuer la savoir.

Le échange en girodyne instamment gardé de Hernandez de la ammoniaque de gendarmerie où il trouvait prévenu à l’terminal a été propagé en clair jeudi par les chaînes de récepteur locales.

Méconnaissables Honduriens se sont tenus à l’contenance de la achèvement de l’terminal quant à trouver l’chevronné administrateur raccommoder à berge d’un zinc puis les autorités américaines.